Français-English
vue de l'orphelinat du Toukoul à Addis Abeba
Lieu :
Addis-Abeba

Date de création :
1989

Superficie :
4000m²

Capacité d'accueil :
250 enfants

Tranche d'âge des
enfants accueillis:

0-2 ans

Nombre d'employés :
300

Directeur :
Mr Workeneh Abebe

Budget annuel :
15,6 millions de birr
(680 mille euros)

Le Toukoul

(nom de l'habitat traditionnel éthiopien) a commencé à être construit en 1989. L'inauguration de la première partie des locaux, un bâtiment préfabriqué en bois envoyé par l'Association Passerelle, a eu lieu en 1990. Destiné à accueillir une soixantaine de bébés et d'enfants de moins de 6 ans, il s'est rapidement agrandi de façon à héberger, dans des containers réaménagés à cet effet, une cinquantaine d'enfants plus âgés que la directrice de l'orphelinat Kidhane Meheret ne souhaitait plus garder avec elle. En 1995, un bâtiment en dur (4 étages, soit au total près de 1100 m²) sera construit sur le même terrain de 4 000 m², ce qui permettra au « Toukoul » d'accueillir jusqu'à 350 enfants de moins de 14 ans, les adolescents plus âgés ayant été dirigés vers d'autres structures de l'association.

Le Toukoul a fonctionné de nombreuses années en synergie avec d'autres orphelinats de SOSEE :

Depuis le début de l'année 2010, le nouvel orphelinat du « Soleil Matinal » à Gelan accueille les enfants de 2 à 6 ans, les bébés séropositifs et les enfants lourdement handicapés. Ainsi, l'orphelinat du Toukoul accueille à présent exclusivement tous les bébés de moins de 2 ans qui arrivent des 20 centres d'accueil de SOSEE. L'orphelinat a donc subi d'importantes transformations après la mise en route de l'orphelinat de Gelan : des locaux ont été libérés et rénovés afin d'y installer des lavabos, des dortoirs. On y retrouve également une nouvelle cuisine, une aire de jeux.

Mr Workeneh Abebe est le manager de cet orphelinat et il a sous sa direction une équipe performante. Avec pour objectif de sauver, d'aider et d'améliorer la vie des orphelins, l'orphelinat du Toukoul emploie 300 personnes, dont 50 personnes pour la gestion administrative et 250 personnes qui travaillent auprès des bébés. Ce nombre important de salariés est nécessaire, car ces enfants en bas âge requièrent une attention particulière. Le docteur Tsige Tilahun et le docteur Niyat suivent de près les conditions de santé de chaque enfant et leur procurent les soins nécessaires.Le Toukoul dispose d'un budget annuel de 15,6 millions de Birr (soit 680 mille euros) qui est financé essentiellement par les associations et les donateurs privés.

Mentions légales - Contact - Site optimisé pour Mozilla Firefox